Comment l'huile de CBD affecte-t-elle notre système endocannabinoïde ?

Le CBD gagne en popularité de nos jours en raison de ses avantages potentiels. Pour comprendre comment le CBD est si efficace pour prévenir certaines maladies, il faut d'abord comprendre le système endocannabinoïde humain. Retrouvez dans cet article quelques effets du CBD sur le système endocannabinoïde.

Le système endocannabinoïde

C'est dans le système endocannabinoïde que se fait tout le travail du CBD. Ce système est la partie du corps responsable de la plupart des processus vitaux de l'organisme, notamment le système immunitaire, le système nerveux central, le système digestif, la mémoire et l'apprentissage. Ce système contrôle et régule les réponses naturelles du corps. Cependant, il peut être affecté par une blessure ou une maladie externe. Vous pouvez consulter ce site https://www.maisonindica.com/ pour plus d’informations. Le système endocannabinoïde est composé d'un certain nombre de cellules et de molécules situées dans tout l'organisme, notamment le cerveau, le tissu conjonctif, les organes, les cellules immunitaires et les glandes. Des recherches ont montré qu’il peut être affecté par des cannabinoïdes externes, tels que le CBD.

Effets du CBD sur le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde est constitué de récepteurs cannabinoïdes situés dans tout l'organisme. Le récepteur cannabinoïde 1 CB1 est présent en grand nombre dans le système nerveux central, et le récepteur cannabinoïde 2 CB2 est présent dans le tractus gastro-intestinal, les cellules immunitaires et le système nerveux périphérique. Ces récepteurs sont responsables du contrôle de diverses fonctions corporelles, notamment la fonction immunitaire, la douleur, le sommeil, l'humeur, la mémoire, la digestion, la fertilité et le contrôle moteur. Il s'agit de cannabinoïdes présents naturellement dans l'organisme. Toutefois, le système cannabinoïde endogène naturel est perturbé et ne fonctionne pas de manière optimale. Le CBD ne se lie pas de manière adaptative aux récepteurs CB1 et CB2, mais stimule plutôt l'activité des deux. Grâce à cette interaction, les récepteurs CB1 sont activés et peuvent fonctionner efficacement dans différentes parties du corps. D'autre part, il a été démontré que le CBD est un modulateur allostérique négatif des récepteurs CB1, car le tétrahydrocannabinol se lie aux récepteurs et produit des éléments psychoactifs.