Introduction en bourse : quelques conseils à garder en tête lors d’une introduction en bourse

L'introduction en bourse, plus connue sous le nom d'IPO, est un processus qui transforme les entreprises privées en entreprises publiques. Il s'agit d'un type d'offre publique dans lequel une entreprise privée vend une partie de sa participation aux investisseurs. L'introduction en bourse est une étape importante pour l'entreprise, car elle permet d'injecter de nouveaux capitaux propres dans l'entreprise. Voici quelques conseils à garder en tête lors d’une introduction en bourse.

Ne vous laissez pas emporter par le brouhaha

L'excitation qui entoure une introduction en bourse va, en général, coûter assez cher aux investisseurs. Ces entreprises n'ont jamais été cotées en bourse auparavant, et il faut vraiment du temps à de nombreuses équipes de direction pour s'habituer à la manière dont elles veulent parler aux investisseurs extérieurs, fonds, les grands investisseurs institutionnels qui arrivent.

Nous conseillons donc généralement d'attendre au moins six mois avant d'acheter une société nouvellement cotée en bourse. Pour avoir plus d’information sur le sujet, rendez-vous sur ce blog sur les introductions en bourse.

Les entreprises entrent en bourse pour leur bénéfice, pas pour le vôtre

C'est un club exclusif, mais ce n'est pas un club exclusif pour les acheteurs, c'est un club exclusif pour les vendeurs. Et donc, bien souvent, lorsque vous avez une volatilité du marché ou que le marché a beaucoup baissé, vous entendrez des entreprises dire : 'Hé, nous envisagions de nous introduire en bourse, mais nous ne le ferons pas parce que les conditions du marché sont mauvaises'.

Et ce qu'elles disent essentiellement, c'est qu'elles ont l'impression qu'elles vont être en mesure de lever moins d'argent pour les vendeurs. Il faut donc garder à l'esprit qu'une introduction en bourse n'est pas à votre avantage, mais au mieux à celui de la société, et le plus souvent à celui des actionnaires vendeurs.

Envisagez l'option d'attendre que des actions "bloquées" soient disponibles

Lorsqu'une société entre en bourse, elle a des actionnaires vendeurs et toutes les autres actions détenues par les initiés sont bloquées pendant une période de 90 à 180 jours.

Quatre-vingt-dix jours après l'introduction en bourse, les actions qui n'ont pas été offertes lors de l'offre publique initiale sont mises sur le marché et peuvent être vendues. Et ce que l'on voit souvent, c'est que le jour plus un, il y a beaucoup de volatilité, et parfois on obtient de très bons prix.