Jeûne sec : principe et méthodes d’application

Le jeûne sec est une pratique qui occupe une place prépondérante au sein du christianisme orthodoxe, dans les religions juives et musulmanes. Cependant, sa dimension thérapeutique est encore peu connue. Cet article est dédié à vous éclairer sur le principe du jeûne sec et les méthodes de mise en œuvre de ce type de jeûne.

En quoi consiste le jeûne sec ?

Comme pour tout type de jeûne, le jeûne sec consiste dans un premier temps à se priver de la consommation de nourriture sur une durée bien définie. La particularité ici est qu’il faut pendant la même période restreindre sa consommation en eau. Durant leurs périodes de carême, c’est le type de jeûne que les musulmans ainsi que les juifs suivent en une journée. Il en est de même chez les chrétiens orthodoxes qui réduisent leur consommation en nourriture et en eau durant 40 jours avant Pâques. Il faut toutefois préciser que le jeûne sec est d’une sévérité extrême. C’est pourquoi il ne peut être pratiqué que sur quelques jours.

En quoi consiste la méthode douce du jeûne sec ?

Le jeûne sec peut se faire de deux manières différentes. Pour les personnes n’ayant jamais eu à faire l’expérience du jeûne sec, c’est la première méthode dite douce qui est recommandée. Celle-ci consiste à conserver le contact avec l’eau durant le jeûne, sans bien évidemment en boire. Ainsi, la méthode douce vous permet par exemple de prendre des douches froides et de vous laver les dents. En gros, la privation d’eau n’est pas exclusive lorsque vous pratiquez la manière douce du jeûne sec.

En quoi consiste la méthode dure du jeûne sec ?

Cette méthode, comme son nom l'indique, est plus dure que la méthode douce. Il s’agit d’un type de jeûne sec réservé principalement aux personnes ayant déjà pratiqué au moins une fois le jeûne sec. Elles ont déjà connaissance des effets de la privation d’eau et ont adapté leur organisme à cela. Lorsque vous choisissez de suivre un jeûne sec de manière dure, vous ne devez pas toucher votre corps avec de l’eau. En clair, il est impossible de prendre un bain, faire la vaisselle ou des toilettes durant un jeûne sec dur. Même pour se brosser les dents vous devez vous passer de l’eau pendant la période sur laquelle s’étend le jeûne.